Home » Opinion

Stéphane Ogier: « 2013 sur Cote Rotie? Un truc de malade… »

13 octobre 2013 No Comment
Stephane Ogier

Vendanges terminées sur Côte Rôtie pour
Stéphane Ogier dont les vins sont réputés mondialement avec notamment les cuvées "La Belle Hélène" et "Lancement". Trois questions pour faire un point sur cette vendange 2013.

Que faut il retenir de cette vendange 2013 sur Côte Rôtie?

Stéphane Ogier: "Pour ceux qui aiment les émotions fortes, je crois que 2013 sur Côte Rôtie a fait dans le sensationnel. Condrieu aussi, avec 50% de volume en moins par rapport à l'année dernière. C'était un truc de malade. Alors que nous avions prévu de préparer la cave tranquillement la 1ère semaine d'octobre, notre emploi du temps a été complètement chamboulé. Adieu la semaine de préparation, nous n'avons eu finalement que 24 heures pour nous mettre en place. Et au lieu d'un mois comme habituellement, il nous a suffi de 8 jours pour tout vendanger. Je crois que cette année restera marquée dans la mémoire de tous au domaine."

Une année atypique?

Stéphane Ogier: "Cette année sur Cote Rotie, il fallait avoir le physique d'un rugbyman de l'équipe des All Blacks et la réactivité d'une gazelle. Il fallait être délicat, ne pas tasser la vendange avec des cagettes faiblement remplies que l'on montait et redescendait aussitôt pour avoir le plus beau raisin en cave. En même temps, il fallait être hyper physique car on commençait super tôt et finissait super tard. Pas simple...Ce qui a payé cette année, c'est cette réactivité que nous avons eu. La derniere semaine de septembre, ce n'était pas prêt puis tout s'est accéléré. Pour nos vignes en côteaux, il fallait absolument vendanger la 1ère semaine d'octobre car c'était mûr. La suite nous a donné raison car, à peine fini, une seconde pluie est arrivée en 2ème semaine. Avec un peu de recul, je me rends compte aujourd'hui que je n'ai jamais vendangé aussi tard de ma vie!"

La moralité de cette vendange 2013?

Stéphane Ogier: "La moralité de 2013 est que rien n'est écrit, il faut être attentif à sa vigne. Tout le temps! On a fait un travail énorme en 2013 et tout le boulot en août et septembre (éclaircissage, effeuillage, vendange en vert pour bien aérer) a eu une influence considérable sur l'état sanitaire des grappes. Sur les rouges, les volumes se rapprochent beaucoup de 2010: c'est une grosse surprise car on s'attendait à plus en regardant les belles grappes. Au final, la qualité est trés belle, 2013 est d'un trés beau niveau qualitatif. Des degrés qui sont au top (entre 12.5° et 13.5° comme je les aime) avec des PH bas et beaucoup de malique. Il faudra donc attendre la fin des malos pour avoir un bon jugement. Avec ce millésime aux maturités trés longues, on a des arômes magnifiques, la cave embaume, ça sent les fruits trés frais. Les couleurs sont magnifiques mais on ne pourra se prononcer qu'à la fin des malos car l'équilibre va changer. Finalement, la seule chose qui est certaine à ce stade, c'est que nous aurons de la place dans la cave pour bien travailler cette année..."

Comments are closed.